Publié par J2-Reliance

Une histoire forte : un argument de vente pour les Chinois... et les autres ?

En ce début du mois d'avril, des Chinois sont une fois encore présents en Bretagne pour affaires : 28 chaînes de téléachat qui représentent un chiffre d'affaires cumulé de 5 milliards d'euros annuels. C'est une première en Europe, d'après Bretagne Commerce International. Pourquoi la Bretagne ? Trois raisons explique BCI, cité par le journal Ouest-France du 4 avril 2017 :  « Pour l’histoire forte des entreprises et de leurs produits, pour leurs qualités gastronomiques et parce qu’ils recherchent la sécurité alimentaire ».

Argument numéro un : l'histoire !
Les deux dernières raisons n'étonneront personne : nous avons tous en tête le dernier scandale relatif au lait pour nourrissons qui avait défrayé la chronique. Mais le principal motif invoqué pourrait dérouter quelques lecteurs : en quoi l'histoire des entreprises et des produits peut-elle intéresser les Chinois ?

Acheter l'histoire qui va avec le produit
Si les Chinois sont, de par leur culture, particulièrement sensibles au temps long, il est un autre facteur qu'ils ont également bien compris et qui lui, intéresse en fait tous les consommateurs du globe : lorsque vous faites un achat, vous n'achetez pas qu'un produit ou un service. Vous achetez tout ce qui va avec : la façon dont il est produit, son environnement, une culture spécifique et originale, son histoire... et l'histoire de ceux qui l'ont créé, fabriqué... Une histoire forte est un excellent argument marketing.

Ne pas proclamer... mais prouver !
Mais pour en convaincre les autres, il ne suffit pas de le proclamer : il faut le prouver noir sur blanc. Mieux : montrer la valeur que cette histoire apporte à votre produit, votre service. Et que les collaborateurs de l'entreprise en soient porteurs, comme ambassadeurs s'il en est auprès de vos clients : une spécificité qui n'est pas un simple élément de packaging, mais dont on voit bien qu'elle  irradie en permanence de tout ce et de tous ceux qui sont en lien avec votre entreprise.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article