Publié par J2-Reliance

reseau.jpgLes premiers jours de l’année sont traditionnellement ceux des vœux et des bonnes résolutions.

Quelles bonnes résolutions avez-vous prises ? Et que vous souhaitez pour 2013 ?

 

L’année s’annonce plutôt difficile sur le plan économique. Alors, peut-être que ce que nous pouvons vous souhaiter de mieux, c’est de faire beaucoup de business… et également de ne pas rester seul. Car, si on peut beaucoup même en étant petit, on ne peut rien en étant seul.

 

Le meilleur moyen de ne pas affronter seul les soubresauts des temps à venir, c’est d’intégrer des réseaux. Mais il y réseau et réseau ! Tout entrepreneur connaît des réseaux d’affaires, qu’ils s’agisse de branches professionnelles, de métiers spécifiques, d’anciens de telle ou telle grande université ou école… On y partage des souvenirs, des références, des préoccupations de son métier, des contacts. On y fait parfois du business, mais ils sont souvent si “ouvert” qu’en finale, on y rencontre presque tous ses concurrents !

 

Il y a aussi des réseaux que l’on pourrait appeler des “réseaux de valeurs partagées”. Ces structures ont une raison d’être qui dépasse le fait de faire des affaires ensemble, quand elle n’est pas tout simplement dans un autre registre. On entre dans un réseau de ce type parce qu’on en partage le sens, qu’on croit aux valeurs qu’il promeut et aux objectifs qu’il défend. C’est le cas de structures comme Réseau Entreprendre, qui s’est donné comme mission, “pour créer des emplois, de créer des employeurs” et qui offre à des créateurs d’entreprises l’accompagnement, pendant deux ans, d’un de ses chefs d’entreprise adhérent. C’est le cas, on l’oublie un peu parfois, de réseaux comme les Rotary créés au début du vingtième siècle pour regrouper des hommes d’affaires et des professionnels au service d’actions humanitaires. Ce fut le cas, dans un autre contexte de crise, des créateurs du WIR, monnaie complémentaire née en Suisse en 1934. C’est le cas bien sûr de l’association Produit en Bretagne qui s’est donné pour objectif de défendre l’emploi dans notre région et qui agit pour une Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde.

 

Se retrouver avec d’autres sur des valeurs fortes et une raison d’être partagée permet peu à peu d’instaurer une véritable confiance. Or, pas de commerce sans confiance ! En ces temps de doute, de troubles, d’incertitudes et de défiance, cela ne vaut-il pas le coup de prendre un peu de son temps pour contribuer à faire vivre de véritables espaces de confiance ? Et cela ne fait-il pas en réalité partie de la mission d'un dirigeant en entrerpise ? A court terme, c’est peut-être moins directement payant que de se consacrer à des réseaux de business. Mais à moyen terme, notre prospérité commune, et donc la prospérité de chacune de nos entreprises, passe par une restauration de la confiance, et donc par des liens plus profonds et durables que les simples relations d’affaires. Et quel plaisir de réfléchir et d’agir ensemble à des objectifs collectifs qui font sens !

 

C’est la raison de notre engagement à Réseau Entreprendre Bretagne, à l’Institut de Locarn et à Produit en Bretagne qui nous a désormais accepté parmi ses membres.

 

Et  vous, quelles sont vos valeurs ? Et avec quels réseaux les partagez-vous ?

 

Bonne année à tous !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article